HOUSE OF CARDS: Saison 1

Feb. 01, 2013
Votre note: 0
8 1 vote

La série commence dans les rues de Washington. Le député Francis Underwood, dit Frank, tue un chien blessé par une voiture en l’étranglant, puis s’adresse au spectateur en affirmant qu’il faut parfois faire des choses déplaisantes, mais nécessaires. L’action se concentre sur ce député démocrate de Caroline du Sud, expérimenté, puissant et ambitieux.

Après avoir soutenu le candidat Garrett Walker et permis son élection à la présidence des États-Unis contre la promesse d’être nommé ministre des affaires étrangères, Underwood est trahi et n’accède pas à ce poste : le président le juge utile dans sa fonction de whip de la majorité démocrate. Profondément déçu, il se comporte en parfait lieutenant du président et l’assiste fidèlement dans sa tâche, mais élabore dans le même temps une stratégie pour l’évincer du pouvoir.

L’épouse de Frank, Claire, est à la tête de Clean Water Initiative, une ONG qui effectue des forages dans les pays en développement afin de fournir de l’eau potable. Elle décide un jour de renvoyer la moitié de son équipe ; la directrice des ressources humaines s’y oppose et est elle-même licenciée. Il apparaît dès le premier épisode que Claire partage le même pragmatisme et le même appétit du pouvoir que son mari. Frank Underwood échafaude un plan complexe pour être nommé au Cabinet du président et commencer à placer ses pions sur l’échiquier politique. Il rencontre Zoe Barnes, une jeune et ambitieuse journaliste politique, à qui il confie des informations exclusives sur ses rivaux politiques et avec qui il entretient une relation amoureuse.

Dans le même temps, il manipule Peter Russo, un député de Pennsylvanie, alcoolique, toxicomane et obsédé sexuel à la psychologie fragile. Celui-ci l’aide à discréditer Michael Kern, un sénateur à qui est promis le poste de ministre des affaires étrangères que convoitait Underwood. Ce dernier peut ainsi placer son propre choix, la sénatrice Catherine Durant. Il élabore également un stratagème avec Russo pour mettre fin à une grève des enseignants et faire passer une loi sur l’enseignement, ce qui améliore ses relations avec le président.

Le nouveau vice-président étant l’ancien gouverneur de Pennsylvanie, une élection est organisée pour sa succession. Underwood encourage Russo à se présenter, mais paie une prostituée, Rachel Posner, pour le faire boire la veille d’une interview. Russo effectue l’interview en étant ivre et se ridiculise. Désespéré, il compte révéler à la presse la manipulation dont il a été victime, mais Underwood l’assassine en le laissant endormi dans son garage clos, le moteur de sa voiture en marche.

Il convainc ensuite le vice-président de démissionner et de faire campagne pour récupérer son poste de gouverneur, lui laissant le champ libre pour être nommé vice-président. Toutefois, le président lui préfère un riche industriel du Missouri, Raymond Tusk. Ce dernier est en réalité un ami du président et invite Underwood chez lui pour juger s’il est apte pour le poste. Tusk promet d’influencer le président Walker afin qu’Underwood soit nommé, en échange de quelques « faveurs » servant ses intérêts économiques.

Enfin, alors que Frank met fin à sa relation avec Zoe Barnes, celle-ci parvient peu à peu à percer à jour sa stratégie politique. La saison s’achève alors que Frank Underwood accepte sa nomination en tant que vice-président des États-Unis.